Le Bonheur était Au Centre Vidéotron de Québec ce soir

Oui le bonheur était au centre Vidéotron ce soir avec Christophe Maé, il en a semé et distribué sans retenue, ni modération, avec générosité.

 

Cet artiste que nous connaissions à peine, il y a un peu plus de six mois, aura réussi à faire chanter près de 4000 personnes, « Il est où le bonheur il est où, il est là le bonheur ».

 

Christophe Maé danse, joue de l’harmonica sur des rythme de Reggae et en même temps un peu africains, avec des chorégraphies semblables à celui que l’on surnomme « Le ZULU BLANC ».

 

Pendant la pièce portant sur le deuil « Ça fait mal », l’éternel gamin a voulu saluer Johnny Hallyday en poussant quelques lignes de cette pièce mythique, « Les portes du pénitencier ».

 

Après un Tsunami d’amour que le Québec venait de lui offrir, il a dira que « C’est juste magnifique, si on m’avait dit que ma musique m’amènerait jusqu’ici, je ne l’aurais pas cru ».

 

King Melrose, ce nom vous dira quelque chose a partir de maintenant, car c'est lui qui démarrera la soirée, avec dynamisme, charisme et bien plus, puisqu'il est vraiment formidable sur scène.

 

Depuis des mois que les radios jouent ses chansons sans que nous sachions vraiment qui chante ces rythmes entraînants, en plus d’être un homme-orchestre à lui seul.

 

Maintenant je sais, qui est King Melrose car il a fait chanter et danser les spectateurs et ainsi réchauffé la place par un froid de canard extérieur, accompagné d'un cocktail météo hivernal, qui ne refroidira pas certains qui ont même faits plusieurs milliers de Km, tels que ces fans venus de la France ( Montpellier et Lille ), mais aussi ces américains venus tout droit et expressément de l'Indiana, juste pour acclamer Christophe Maé.

Comme quoi, le Bonheur, il est làààà.

 

Texte : Josée Michaud : Stars-Flashs Média

© 2018 - STARS-FLASHS MÉDIA.
Tous droits réservés et protégés par Copyright

  • Facebook
  • Twitter
  • Icône social Instagram
  • YouTube
  • Vimeo sociale Icône